Brad Trost est un véritable conservateur par principe – un conservateur à 100 pourcent –, qui croit que les Canadiens sont préoccupés par leurs familles et méritent des dirigeants qui les respectent et qui peuvent parler pour eux à propos de toutes questions importantes.

D’abord élu en Juin 2004, Brad (né le 15 mai 1974) est actuellement le député de la circonscription électorale Saskatoon-Université, située au centre de la Saskatchewan. Il est également le porte-parole de l’opposition officielle pour les relations Canada–États-Unis. Avant d’être élu, Brad a travaillé comme géophysicien d’exploration, après avoir gradué de l’Université de la Saskatchewan avec des baccalauréats en géophysique et en économie. Avant d’assumer une charge publique, il a œuvré au sein de la ferme familiale et enseigné l’anglais langue seconde en Russie.

L’expérience parlementaire et législative de Brad est vaste, en particulier sur les questions d’énergie, d’exploitation minière et d’agriculture. Il a présenté un projet de loi pour ouvrir le secteur de l’uranium du Canada à l’investissement étranger. Il a fondé le caucus Énergie du Parti conservateur du Canada et a siégé au Comité permanent des ressources naturelles de la Chambre des communes pendant les dix dernières années. Il a également siégé à la fois sur le Comité permanent du commerce international et le Comité permanent de l’industrie. Brad a été élu vice-président de l’Association parlementaire Canada–États-Unis.

Brad est un membre actif du caucus parlementaire provie et est un défenseur intransigeant du mariage traditionnel. Parmi ses engagements politiques, il a récemment mené la lutte pour la conservation du soutien du Parti conservateur du Canada au mariage traditionnel.

Brad, sa femme Gerelt, et leur fille Isabel vivent à Saskatoon.